Magazine - economie

Yacast - La publicité radio n'a pas connu la crise en 2011

La crise que traverse la France semble avoir épargné le secteur de la radio. En effet, selon le bilan publicitaire que vient de publier Yacast, les investissements publicitaires en radio ont progressé de 6,1% en 2011, après une progression de 5,4% en 2010. La radio a totalisé 3 626,8 millions d'euros de recettes publicitaires brutes en 2011. RTL et NRJ se taillent la part du lion, avec respectivement 561,5 et 446 millions d'euros d'investissements publicitaires bruts. NRJ Global représente 25,3% de parts de marché, suivie par IP France à 24,6% et Lagardère Publicité à 18,9%.

YacastYacast a publié ce mercredi 4 janvier 2012 le bilan publicitaire radio pour l'année 2011. Pour la seconde année consécutive, la radio semble épargnée par la crise économique que traverse la France. Selon Yacast, les investissements publicitaires bruts en radio ont progressé de 6,1% en 2011 avec 3 626,8 millions d'euros de recettes publicitaires brutes. Au total, près de 1,3 million de spots publicitaires ont été diffusés sur les 19 stations du panel Yacast (*) par 2 008 annonceurs actifs. NRJ Global occupe le 1er rang des régies publicitaires nationales, avec 25,3% de parts de marché et 918,9 millions d'euros, suivie par IP France à 24,6% et 891,5 millions d'euros, Lagardère Publicité à 18,9% et 686,9 millions, NextRégie à 13,1%, TF1 Publicité à 12,4%, Skyrégie à 2,5%, DI Régie à 1,7% et Radio France Publicité à 1,5%. Les recettes publicitaires brutes du GIE Les Indés Radios ont progressé de 13,8% à 414 millions d'euros.

RTLLes radios généralistes ont enregistré en 2011 une progression de 5,2% de leur chiffre d'affaires brut HT avec 1 459 millions d'euros de recettes publicitaires avant négociations commerciales. RTL a vu ses recettes publicitaires brutes progresser de 8% en un an à 561,5 millions d'euros bruts. RMC occupe le second rang des radios généralistes avec 421,9 millions d'euros de recettes publicitaires brutes, en hausse de 11,3%. En 2011, les recettes publicitaires brutes d'Europe 1 ont reculé de 3,3% à 401,4 millions d'euros. France Inter a totalisé 39,1 millions d'euros de recettes publicitaires brutes, en recul de 10,4%. Enfin, les recettes publicitaires brutes de Sud Radio ont progressé de 21% à 35 millions d'euros.

NRJLes radios FM totalisent pour leur part 2 167,8 millions d'euros de recettes publicitaires brutes, en hausse 6,6%. La 1ère place du podium des stations FM revient à NRJ, avec une progression de 10,3% de ses recettes publicitaires, soit 446 millions d'euros investis. Chérie FM totalise 190 millions d'euros de recettes publicitaires, en hausse de 14%, suivie par Nostalgie et 185 millions d'euros de recettes publicitaires brutes, en recul de 0,5%. Les recettes publicitaires brutes de RTL2 ont progressé de 8,4% à 176 millions d'euros, tandis que RFM progresse de 13,8% à 159 millions d'euros. Fun Radio a vu ses recettes publicitaires brutes progresser de 0,4% à 154 millions d'euros, que celles de Virgin Radio ont affiché un recul de 9,6% à 126 millions d'euros. Skyrock progresse légèrement de 0,2% à 90 millions d'euros de recettes publicitaires brutes, de même que Rire & Chansons, qui enregistre une progression de 0,3% à 70 millions d'euros. Avec 61 millions d'euros de recettes publicitaires brutes, Radio Classique progresse de 10%, tandis que BFM Business recule de 8,8% à 54 millions d'euros de recettes publicitaires brutes. Enfin, MFM Radio a vu ses recettes publicitaires brutes progresser de 8,7% à 29 millions d'euros, tandis que celles de France Info ont reculé de 14,4% à 14 millions d'euros de recettes publicitaires brutes.

(*) 19 supports étudiés : RTL, Europe 1, France Inter, RMC, Sud Radio, Chérie FM, Virgin Radio, Fun Radio, Les Indés Radios, Nostalgie, NRJ, MFM Radio, Rire & Chansons, RFM, RTL2, Skyrock, BFM Business, France Info, Radio Classique.

3 commentaires

  • De Grouik05-01-2012 12:24:18

    Rédaction RadioActu a écrit:

    Skyrock progresse légèrement de 0,2% à 90 millions d'euros de recettes publicitaires brutes [...] Avec 61 millions d'euros de recettes publicitaires brutes, Radio Classique progresse de 10%

    Illustration (bassement matérielle) du fait qu'il faut arrêter de vénérer la Sainte Audience Cumulée comme seul indicateur de réussite d'une radio.

    Si l'on prend les audiences du dernier intermédiaire national:

    Radio Classique - 1.9% AC - 61 millions d'€
    Skyrock - 7.8% (soit 310% de plus que Classique) - 90 millions d'€ (soit 48% de plus que Classique)

    Funny, isn't it ?

    Rédaction RadioActu a écrit:

    Chérie FM totalise 190 millions d'euros de recettes publicitaires [...] Skyrock progresse légèrement de 0,2% à 90 millions d'euros de recettes publicitaires brutes [...] BFM Business recule de 8,8% à 54 millions d'euros de recettes publicitaires brutes

    Chérie - 168 fréquences - 190 millions d'€
    BFM Business - 34 fréquences - 54 millions d'€
    Skyrock - 225 fréquences - 90 millions d'€

    La population couverte importe plus que le nombre de fréquences (ce n'est pas nouveau). Au lieu de pleurer pour avoir plus de fréquences, Pierre B. ferait mieux d'embaucher des commerciaux...

    Funny too, isn't it ?

    • De R PIRATE06-01-2012 19:30:14

      "Funny, isn't it ?"
      oui, Monsieur le COCHON, that's really funny; et pour une fois, je bois littéralement vos paroles !
      Me serai-je assagi ?
      Donc reprenons vos chiffres :
      Radio Classique - 1.9% AC - 61 millions d'€
      Skyrock - 7.8% (soit 310% de plus que Classique) - 90 millions d'€ (soit 48% de plus que Classique)
      Si je vous suis, il est par consequent envisageable de monter une radio de dance-techno qui ferait sans doute moins d'audience que skyrock mais peut-être plus que radio classique; alors la pub, ce serait combien ?
      Ca veut dire que le projet est donc viable ?
      FUNNY ISN'T IT ?

      • De Grouik07-01-2012 00:36:36

        R PIRATE a écrit:

        Donc reprenons vos chiffres :
        Radio Classique - 1.9% AC - 61 millions d'€
        Skyrock - 7.8% (soit 310% de plus que Classique) - 90 millions d'€ (soit 48% de plus que Classique)

        Ce ne sont pas "mes" chiffres, mais ceux, respectivement, de Médiamétrie et Yacast.

        R PIRATE a écrit:

        Si je vous suis, il est par consequent envisageable de monter une radio de dance-techno qui ferait sans doute moins d'audience que skyrock mais peut-être plus que radio classique; alors la pub, ce serait combien ?
        Ca veut dire que le projet est donc viable ?
        FUNNY ISN'T IT ?

        Si c'est bien fait et pas excessivement pointu, et à condition de couvrir un bassin de population suffisant et en rapport avec la cible visée, ça peut être parfaitement viable. En réseau national, ou même simplement  multiville, avec une bonne couverture de plusieurs grandes villes, ça semble parfaitement jouable (mais ça s'appelle un réseau, ça, avec plusieurs émetteurs, et qui peuvent être à 200Km des studios, c'est à dire tout ce sur quoi vous crachez !). Mais je ne vois guère de place en FM pour un nouveau réseau thématique multiville, et puis c'est un peu le créneau de FG...

        Des chiffres pour une radio "Dance" ? Dans cet article, je lis ceci: "Fun Radio a vu ses recettes publicitaires brutes progresser de 0,4% à 154 millions d'euros". Si vous estimez que cela n'est pas représentatif de ce qu'est pour vous une radio "dance-techno", reprenez des chiffres (Médiamétrie pour les audiences, bilans et comptes d'exploitation pour les finances) concernant FG ou Contact les années où leurs formats étaient plus "techno" qu'aujourd'hui (car même si leurs formats ont un peu évolué, c'était des radios qui passaient dance et techno).