Canicule – Des conditions de propagation exceptionnelles

2858 0
2858 0

Les conditions météo exceptionnelles installées sur l’Europe font la joie des radio-amateurs mais aussi d’auditeurs de plusieurs régions françaises qui reçoivent dans d’excellentes conditions sur leurs postes de radio les émissions de stations françaises ou étrangères situées à plusieurs centaines de kilomètres. Ce phénomène est dû à des conditions particulières de propagation troposphérique. La troposphère constitue les plus basses couches de l’atmosphère et s’étend en épaisseur de 8 km depuis les pôles à 16 km au-dessus de l’Équateur.

La propagation troposphérique concerne plus particulièrement les fréquences supérieures à 30 Mhz. La troposphére peut ainsi, selon les conditions météorologiques et les variations de température, avoir la faculté de guider les ondes qui sont en quelque sorte emprisonnées entre ces couches et le sol. Lors d’importantes variations de température, les liaisons peuvent atteindre des distances de 300 à 1 200 kilomètres en fonction de la puissance des émetteurs. Le phénomène de propagation troposphérique se produit en cas de haute pression barométrique. Dans de telles circonstances, une couche d’inversion de température et d’indice de réfraction peut former, généralement en soirée, à une altitude variant de 100 à 2 500 mètres, une sorte de « conduit » permettant la propagation des ondes. C’est exactement le même phénomène que pour les mirages dans le désert ou le sol surchauffé.

Le signal radio se réfléchit dans la troposphère (phénomène de ducting) qui préserve sa qualité sur plusieurs centaines de kilomètres, puis redescend dans la partie basse de l’atmosphère, à la faveur d’une ouverture dans la troposphère. Ce phénomène de super réfraction à grande échelle va persister pendant plusieurs jours encore sur la France, en particulier près des zones côtières (Manche, Atlantique et Méditerranée) où ce phénomène est encore amplifié par l’humidité de l’air. Des lecteurs de RadioActu ont ainsi signalé la réception de stations lointaines dans leurs régions. Ainsi, la station vendéenne Alouette, diffusant depuis le Mont des Herbiers avec 10 kW, a été parfaitement reçue à Bordeaux. Contact FM, la station régionale du Nord de la France, aurait également été reçue à Toulouse. Dans la région de Reims, des lecteurs signalent la réception de stations belges, flamandes, hollandaises et parisiennes. Sur la Côte Atlantique, des radios espagnoles et d’Afrique du Nord sont entendues dans de bonnes conditions. Enfin, sur la Bretagne, on signale la réception de nombreuses stations britanniques.

Selon les prévisions de propagations troposhériques pour les prochains jours, ce phénomène pourrait se poursuivre. Des stations italiennes et d’Afrique du Nord pourront être reçues en Corse et sur la Côte d’Azur. Depuis la Bretagne jusqu’au Sud Ouest, le phénomène concernera des stations espagnoles et portugaises. En milieu de semaine prochaine, les auditeurs situés en Ile-de-France, Normandie et Nord pourront recevoir des stations britanniques. Quelques heures plus tard, les régions Nord devraient être arrosées par des stations d’Europe du Nord.

> En savoir plus sur la propagation VHF : Cliquez ici.
> Consulter les prévisions de propagation: Cliquez ici.


#Tags de cet article

Rejoindre la conversation

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE