Cap enragé : quand la webradio permet de promouvoir des artistes émergents

259
259
Capture d’écran 2018-10-01 à 09.00.53

Quand on est une agence d’artistes en devenir, comme c’est le cas de « Cap enragé « , pas facile de promouvoir ses talents, qui n’ont souvent pas accès au médias « traditionnels » pour résoudre ce problème, et garantir un minumum d’exposition à ses artistes, Dominique Guillier a choisi de créer « Radio Cap enragé ». Une webradio programmée depuis Angers, où se trouve l’agence, avec, au menu, les artistes en devenir de l’agence. 
« Etant un parfait béotien en matière de webradio, j’ai donc investigué afin de voir les différentes possibilités offertes, ce qui m’a donc naturellement amené vers Radionomy, et il est probable que sans la relative simplicité de fonctionnement de celle-ci et sa gratuité, j’aurais abandonné l’idée, la profession d’agent étant déjà très chronophage, explique Dominique.
« Le nom de la radio est le nom de l’agence et vient d’une part d’un endroit du Canada atlantique et d’autre part d’une chanson de Zachary Richard qui m’a fait l’honneur de parrainer mon agence.
Il s’agit d’abord des artistes de l’agence auquel s’ajoute l’envie de faire entendre ou réentendre les talents que nous aimons dans différents genres musicaux. De plus, notre radio se veut aussi une plateforme de diffusion de jeunes artistes qui m’envoient leur création afin de permettre à des auditeurs de les découvrir.
Nos choix musicaux sont très éclectiques, allant du blues au rock en passant par la chanson française, le jazz ou encore la musique cajun. »
 
Un éclectisme musicale à découvrir ici : http://www.agence-cap-enrage.com/

#Tags de cet article
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE