Double Wide

341
341

De son vrai nom, Matt Shafer, Uncle Kracker publie un album où tous les styles s’entremêlent. Du rock à la sauce funky, agrémenté de parties rap truculantes et de quelques sonorités country. C’est vraiment une curiosité et il est logique de s’y intéresser. Kracker a 13 ans lorsqu’il rencontre pour la première fois le futur Kid Rock (producteur de ce « Double Wide »). Il devient ensuite DJ et se forge une solide réputation en tant que tel. Cette amitié l’amène du reste à collaborer régulièrement avec l’artiste (il lui signe des titres sur chaque album).

Il se jette donc enfin à l’eau avec cette petite merveille au parcours chaotique. « Double Wide » a été enregistré au fond d’un bus, lors d’une tournée de Kid Rock et Metallica. Des conditions pas évidentes pour un résultat étonnant. On retient le superbe « Heaven », où son ami Rock vient faire le rappeur. Deux autres temps forts avec ces titres figurant sur des BOF; il s’agit de « What Chu Lookin’At » (présent sur Mission Impossible 2) et de du très pop « Yeah Yeah Yeah », tiré du dernier Jackie Chan, « Shangaï Noon ». Il y a le gentillet « Follow Me », sans doute destiné au grand public et enfin l’inoubliable « You Can’t Take Me ».

Un disque pensé et fabriqué sur la route. Pas surprenant qu’il la tienne ! La presse rock américaine, pourtant réputée exigeante, l’a encensé. Y a des débuts plus difficiles…


#Tags de cet article
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE