Radioactu Forums Radios FRANCE BLEU : le modèle s'effrite !

Ce sujet a 12 réponses, 2 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Prunelle Prunelle, il y a 1 semaine et 4 jours.

  • Auteur
    Articles
  • #50278 Réponse
    Photo du profil de RADIOPIRATE
    RADIO PIRATE

    Les derniers sondages sont tout sauf favorables pour France Bleu.

    On ne peut être que stupéfait par :

    – l’absence de décollage des dernières locales qui pour certaines se paient le luxe de diviser leur audience par deux.
    – Le modèle « Aix-en PROVENCE » divise également son audience par deux : un score piteux et inégalé qui nous renvoie aux premières heures d’une certaine Christiane Chadal : l’ennui, c’est qu’à l’epoque, l’antenne d’Aix etait volontaire avec des contenus exclusifs. Aujourd’hui, c’est tout sauf exclusif et c’est moins que volontaire.
    – A Angers, l’émetteur de « Loire-Ocean » a une audience quasi-nulle; ne parlons pas de Cholet qui voit une baisse drastique d’audience sans précédent.
    – Du coté de Dijon, la locale nous avait habitué à des scores intéressants : cette année, on passe sous les 6 points !
    – Ironie de l’histoire : ça décolle en Vendée alors qu’on leur a sucré la microlocale à la Roche sur Yon.
    – Poitiers retrouve ses niveaux quelques années après sa création.
    – A Strasbourg, on s’enfonce toujours plus tous les ans : la direction de radio france veut même fermer Fip qui a deux fois plus d’audience que france bleu !
    – Tours retrouve ses niveaux des années 90 : encore un effort et on passera bientôt sous les cinq !

    Le coté comique de l’histoire, c’est que Lyon passe à 0.7 alors que la locale n’a pas été créée; peu probable que la plus-value soit conséquence en audience lors de l’ouverture !

    La question ne peut être que légitime : Que cherche-t’on ? Où va-t’on ?

  • #50308 Réponse
    Photo du profil de Prunelle
    Prunelle
    Participant

    Il existe encore certaines locales qui résistent bien côté audience et qui battent même des records !
    Mais pour le reste, la situation est bien résumée : France Bleu n’attire plus car elle tourne en rond. Toujours les mêmes programmes depuis des années, une programmation qui cible à la fois tout le monde et personne, une proximité de plus en plus affaiblie et un programme national bien pauvre en contenu.
    Il y a bien eu quelques ajustements ces derniers temps mais ils n’ont pas été à la hauteur de la situation.
    France Bleu doit se réinventer, faire appel à des gens expérimentés et non à ceux qui ne connaissent rien à la radio. Et Radio France doit se rappeler que ce réseau a un potentiel : il y a quelques années, France Bleu était la radio qui progressait le plus en audience et qui flirtait avec les 8 points d’AC.
    Aujourd’hui, on est à moins de 7 points et les nouvelles locales sont un véritable échec.

  • #50331 Réponse

    Curieux1

    Et oui comme le dit RADIO PIRATE à Strasbourg il faut fermer ou réduire ?? le personnel de la locale FIP (comme Nantes et Bordeaux) alors que l audience de FIP est assez confortable !! C est le monde à l envers.
    FIP partout sur le territoire ferait sans doute mieux que Bleu, Culture et Musiques …FIP est toujours restée FIP depuis le début, pourquoi tout changer quand ça marche, donc Bleu doit en effet (re)trouver sa voie, et ses voix et cesser de tourner en rond !

  • #50344 Réponse
    Photo du profil de Usualsuspect38
    Usualsuspect

    Salut !

    Ayant travaillé qq années pour ce réseau je crois que (je vais jeter un pavé dans la marre) la « cédéisation – comme ils l’appelait à l’époque » a créé cette impression de tourner en rond….
    En effet sur certaines locales ce sont les mêmes animateurs (trices) (70 % des équipes) qui tournent et changent de créneau de grille en grille depuis 10 15 voir 20 ans pour certains (nes)..
    Ces mêmes animateurs (trices) n’ont plus la dynamique de leurs débuts eux/elles aussi ont l’impression de tourner en rond (sans compter les directions successives qui vont un coup à droite et un coup à gauche – je ne parle pas politique évidemment) ces animateurs (trices) n’ont plus l’entrain ni l’envie d’inventer, de créer … de proposer .. ou du moins trés peu d’entre eux / elles.

  • #50345 Réponse

    nanode

    bonjour
    je suis fip france bleu c est le gouffre financier de r.f 44 stations 1500 personnes pour faire quoi ? 44 fois la mème chose
    du très bas de gamme surtout en programme musical le fiasco complet ! 13 régions = 13 f.b + 13 fip voila la solution !
    pour tous les français

    • #50413 Réponse
      Photo du profil de Prunelle
      Prunelle
      Participant

      Arrêtez avec cette proposition de 13 locales, ça me marchera jamais ! Les chiffres ont toujours prouvés qu’au-delà de 2 départements l’audience n’est pas au rendez-vous.
      Regardez France Bleu Provence qui ne fait pas d’audience dans le 04 et le 05, pareil pour France Bleu Loire-Océan dans le 49 et France Bleu Pays d’Auvergne dans le 15.
      Je préfère 44 locales qui font 6.5 d’AC que 13 qui en font 2.
      Et arrêtez de penser que tous les français attendent avec impatience de recevoir FIP qui ne fait que 2% d’audience en IDF par exemple.

  • #50388 Réponse

    Strasbourgeois

    Bonjour,
    Fip fait peut-être de bons scores en Alsace mais on est loin de ceux de France Bleu Alsace (même à Strasbourg) et les alsaciens sont attachés aux deux radios France Bleu (qui existent depuis plus de 85 ans!!!). Je ne vous comprendrais jamais vous les gens de radio, toujours en train d’exagérer!

  • #50396 Réponse
    Photo du profil de RADIOPIRATE
    RADIO PIRATE

    Strasbourgeois a ecrit « Fip fait peut-être de bons scores en Alsace mais on est loin de ceux de France Bleu Alsace (même à Strasbourg) et les alsaciens sont attachés aux deux radios France Bleu (qui existent depuis plus de 85 ans!!!). Je ne vous comprendrais jamais vous les gens de radio, toujours en train d’exagérer! »

    Pardonnez-moi de vous dire que Fip (5.5 ac) est devant France Bleu Alsace (4.4ac) dans les sondages à Strasbourg !

    Et c’est FIP qu’on veut fermer ….

  • #50402 Réponse

    david69-1985

    https://fr.wikipedia.org/wiki/France_Bleu_Alsace

    Il faudrait voir un peu en arrière revenir à la source au debut des années 2000 !

  • #50456 Réponse

    nanode

    bonjour
    en ile de france f.b fait entre 1/1.2 fip fait entre 2/2.5 sur le web fip est dans les 6 premières places
    ou est f.bleu ? a coté du radiateur ! donc fip a bien besoin du dab+ fip partout fip toujours un fidèle

  • #50457 Réponse

    david69-1985

    il annonce 2018 pour lyon SUPERBE !

  • #50458 Réponse

    nanode

    bonjour
    fip a besoin du dab+ on le voit bien en ile de france f.bleu 1/1.2 fip 2/2.5 en part d audience
    sur le web fip est dans les 6 premières places ou est f.bleu ? f.bleu quelle boulets pour r.f
    fip toujours fip partout

  • #50527 Réponse

    stet

    Programme France Bleu:
    05.00-06.00 – France Bleu National
    06.00-12.00 – France Bleu Regional(13 studio)
    12.00-14.00 – France Bleu National
    14.00-19.00 – France Bleu Regional(13 studio)
    France Bleu = bureau France Inter, France Info, France Culture
    Programme FIP:
    :10 – Chroniques – 07.00-21.00
    :30 – Flash departamental, meteo, infotrafic(92 studio) – 07.00 – 21.00
    :50 – Flash national – 07.00 – 21.00
    FIP = bureau France Bleu

  • #50598 Réponse
    Photo du profil de RADIOPIRATE
    RADIO PIRATE

    Prunelle a ecrit « Arrêtez avec cette proposition de 13 locales, ça me marchera jamais ! Les chiffres ont toujours prouvés qu’au-delà de 2 départements l’audience n’est pas au rendez-vous.
    Regardez France Bleu Provence qui ne fait pas d’audience dans le 04 et le 05, pareil pour France Bleu Loire-Océan dans le 49 et France Bleu Pays d’Auvergne dans le 15. »

    Tout à fait d’accord avec cette proposition; en revanche, un autre argument peut être soulevé.

    A la fin des années 90, le budget des locales était comparable à celui d’Inter ( 85 millions) et celui de radio bleue était de 8 millions.
    Dans les années 2000, il y a eu certes quelques ouvertures, mais celà n’explique pas que le budget est passé de 85 à 150 millions en l’espace de quatre années.

    On pourrait militer ce point : à la fusion de radio bleue et des locales, on en a largement profité :
    – pour sucrer les heures des locales
    – augmenter le budget de la défunte radio bleue, tellement fier d’avoir une tête de pont.

    Contrairement aux idées reçues, supprimer la tête de pont aurait un effet bénéfique pour les finances : du coup, les locales pourraient s’organiser ou se fédérer comme elles le souhaitent ….

    On aurait du netia à la place de bleu module et des programmes locaux 24h sur 24 : celà pourrait être bénéfique pour les audiences ….

Répondre à : FRANCE BLEU : le modèle s'effrite !
Vos informations :





<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre> <em> <strong> <del datetime=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE