Radioactu Forums Radios Hot Radio (C.A en M€/an) recrute un Voice Trackeur !

Ce sujet a 10 réponses, 3 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Prunelle Prunelle, il y a 2 mois.

  • Auteur
    Articles
  • #49327 Réponse

    VTTISTE

    il est beau le modéle économique des radios B qui ont pour la plupart des C.A confortables et qui recrutent des voice trackeurs… !!!
    Que des radios A sans grandes ressources fassent appel à ce type d’animation low cost à la limite mais des radios qui ont les moyens de salarier leurs animateurs (trices) travaillent aussi avec des vt je trouve cela déplacé et limite déontologiquement … Cela laisse présager un avenir bien médiocre des radios commerciales locales… Je sais que certains certaines me diront que ce n’est pas la seule B qui fait appel à des voice trackeurs mais cela n’en reste pas moins limite pour moi… .

  • #49329 Réponse
    Photo du profil de LaVraieRadio
    LaVraieRadio
    Participant

    Le CSA devrait regarder de plus près ce type de pratiques et, pourquoi pas, imposer des quotas aux radios ayant recours au VT en terme de temps d’antenne. Il est trop facile de demander et d’obtenir des fréquences pour faire du chiffre sans créer réellement d’emplois sur place. Perso, je ne vois pas pourquoi ce type de radio existe et se voit attribuer des fréquences si il n’y a pas de salariés à produire du contenu.

  • #49330 Réponse
    Photo du profil de RADIOPIRATE
    RADIO PIRATE

    VTTISTE a ecrit « il est beau le modéle économique des radios B qui ont pour la plupart des C.A confortables et qui recrutent des voice trackeurs… !!! »

    C’est une vision que je partage : le modèle économique est tellement beau que le ca est élevé; ca n’empêche pas la station d’utiliser des voice-trackers à donf et mieux des dj’s bénévoles qui rempilent les soirées du week-end !

    Avec un bemol : ce type de pratique s’avère peu professionnel; les audiences de ces gens sont loin d’être mirobolantes !

  • #49335 Réponse

    vt consult

    Personnellement, je vis du voice-track donc je considère que cela crée de l’emploi.

    • #49370 Réponse
      Photo du profil de LaVraieRadio
      LaVraieRadio
      Participant

      Ça crée de l’emploi pour les boîtes de prod. Pas pour les radios.

      Qu’il y ait un peu de VT, pourquoi pas. Mais une radio qui ne fait que ça, non. Je peux faire la même chose chez moi en enregistrant mes interventions sur mon PC et en les intercalant entre 2 morceaux de musique dans un lecteur audio. Et ça, pour moi, ce n’est pas de la radio. Les radios abusant du VT devraient se voir retirer leurs fréquences car elles ne créent pas d’emplois sur place. Je suis peut-être extrême en disant ça mais les radios usant de cette pratique à l’extrême tuent le média radio.

  • #49336 Réponse

    vt consult

    Personnellement, je vis du voice track donc je considère que ça crée de l’emploi.

  • #49349 Réponse

    Mika69

    À FC Radio l’Essentiel par exemple, il n’y a qu’un seul animateur en direct (Pascal Marchand) et 3 ou 4 voice-trackers.

    À noter que le morning qu’on entend sur le 101.4 de Bourg-en-Bresse (identifié « FC Radio Pays de Bresse ») est aussi en voice-track (avec Johan Antigny). Un lundi matin, l’animateur nous parlait d’un événement qui s’était en fait passé au gymnase Charles Jarrin à Bourg…Le week-end dernier ! Faut faire attention à la programmation des interventions, il y avait quelques autres cas comme ça sur FC Radio. Je me demande si elle a vraiment de l’argent car à part le morning d’Ambérieu (avec P. Marchand) et Du côté de chez soi, le contenu local est vraiment pauvre et les jingles sont répétitifs. Seuls avantages, la programmation musicale et les matchs du FBBP01 avec Jean-Jacques Zarb.

  • #49386 Réponse
    Photo du profil de Prunelle
    Prunelle
    Participant

    Le VT n’est pas choquant en lui-même. Après ça dépend de la pratique que l’on en fait. Qu’il soit utilisé pour les heures creuses en semaine, genre début d’après-midi ou soirée, ou plus souvent le week-end, ça ne me dérange pas. Je préfère des tranches en VT, qu’une antenne sans aucune présence.
    Mais en permanence, non. Les principaux créneaux horaires, matin et fin d’après-midi essentiellement, se doivent d’être en direct, pour permettre une grande réactivité et une interactivité avec les auditeurs.
    Pour la partie financière, il faut aussi regarder le résultat net. La radio peut faire un très bon CA mais un résultat net plus moyen si elle des charges importantes.
    Au-delà des animateurs, il y a aussi les commerciaux, les journalistes, les administratifs … Toutes les radios ne peuvent pas se permettre d’avoir 10 ou 15 salariés en CDI.
    Et si pour 2 animateurs en VT sur les heures creuses, on embauche un journaliste qui est sur le terrain pour faire de l’info locale et bien pourquoi pas.

    • #49393 Réponse

      Mika69

      Je crois que Sweet FM a son morning en voice-track mais un journaliste local prend la parole à h00. Donc c’est mieux que du VT en permanence comme à Jazz Radio par exemple (seul Richard Philteur des matins Jazz de la semaine est en direct je crois), Virage Radio ne possède que Tom au morning et Boris du 16/20 en direct, je pense aussi, le week-end de ces 2 radios se déroulent en VT ou sans personne derrière le micro (comme tous les soirs sur Virage).

    • #49407 Réponse

      Lou80

      @prunellle: bravo, Bravo pour cette analyse pertinente dans cette discussion, que ce soit dans ce topic ou dans nombre de précédents.
      Je comprend la frustration de nombreux animateurs, mais à chaque fois on retrouve un débat vindicatif désignant le VT comme le responsable de tout les maux

      Un animateur qui débite des banalités dans une cage de 15s, est tout aussi mauvais en live qu’en VT.
      Il y a de mauvais voicetrackeurs, mais bien souvent ils sont bons (à condition d’y mettre le prix, là certaines radios exagèrent).
      Le vt permet à certaines radio d’accéder à une qualité d’animation inaccessible pour leur budget.
      Il vaut mieux un bon VT qu’un mauvais animateur en live.
      Le budget d’une antenne est bien souvent serré, les DA doivent trouver les solutions les plus juste.
      Les solutions techniques aujourd’hui permettent un VT aussi fluide et naturel qu’un live.

      Le live se doit d’être porteur d’une réelle plus value: interactivité, info en temps réel, extérieur… sinon le jeu n’en vaut pas la chandelle.

  • #49396 Réponse

    lesautres

    Ceux qui disent qu’ils peuvent le faire de leur chambre… faites le ! ;o)

  • #49737 Réponse

    xxl

    Bonjour a tous
    Peux t on savoir comment ce passe une VT ?
    La musique avec les animateurs sont fournis a la radio clef en main ou bien la radio doit monter la VT avec la musique ?

    Merci

Répondre à : Hot Radio (C.A en M€/an) recrute un Voice Trackeur !
Vos informations :





<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre> <em> <strong> <del datetime=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE