Radioactu Forums Radios Puissance des émetteurs FM Français

Ce sujet a 23 réponses, 8 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Lolo54 Lolo54, il y a 1 jour.

  • Auteur
    Articles
  • #48423 Réponse

    Zorglup

    On est ridicule avec nos émetteurservices de 100 ou 500w voir 1kw. Pourquoi ne pas faire comme au USA Canada ou en Allemagne en installant des émetteurs de 100kw voir 300kw pour avoir un confort d’écoute permanent et éviter d’avoir dans certains coins la même station sur 4 fréquences aucune vraiment audibles. Ne me dites pas que ce n’est pas possible car France Culture est déjà largement équipée.
    Dehors les vieux principes et habitudes, évoluons que diable !

  • #48437 Réponse
    Photo du profil de FranceAvenir
    FranceAvenir
    Participant

    Entièrement d’accord.

  • #48436 Réponse

    Labruine

    Ou France Musique, Inter et Bleue … Aussi !!! On aurait dû prendre exemple sur le plan de fréquence de nos chers voisins britanniques qui est plus rationnel mais aussi et du coup moins dense qu’en France

  • #48443 Réponse
    Photo du profil de LaVraieRadio
    LaVraieRadio
    Participant

    Je partage entièrement cet avis !

    Les radios nationales ainsi que les grosses régionales pourraient utiliser des puissances élevées. Seules les petites régionales et les radios associatives pourraient conserver des puissances réduites. Pour les nationales privées, ne pourrait-on pas imaginer, en prenant en compte le relief, implanter dans les grandes agglomérations (capitales régionales ?) des émetteurs avec des puissances jusqu’à 10kW comme à la Tour Eiffel, Marseille Grande Etoile ou Lyon Mont Cindre ?

  • #48451 Réponse
    Photo du profil de Prunelle
    Prunelle
    Participant

    Zorglup : Comparons ce qui est comparable ! La surface à couvrir aux USA et au Canada n’est pas la même ! Pour rappel, le Texas est 1 fois et demi plus grand que la France et c’est 3 fois pour le Québec.
    Et pour l’Allemagne, donnez-moi le nom d’une radio privée autorisée avec 300 Kw, sachant qu’il n’y en a déjà pas énormément d’autorisée avec 100 Kw (ça doit concerner une vingtaine de fréquences).
    Notre service public est déjà certes équipés mais avec tout un parc d’émetteurs de confort pour couvrir les zones d’ombres, la puissance ne faisant pas tout.

    Labruine : en Grande Bretagne, les émetteurs de 100 ou 200Kw sont réservés aux radios de la BBC. A part le réseau Classic FM, aucune radio privée n’en bénéficie à commencer par Heart ou Capital. Et, toujours à part Classic FM, il n’existe aucune radio privée FM émettant sur la majorité du territoire.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 3 jours par Photo du profil de Prunelle Prunelle.
  • #48454 Réponse
    Photo du profil de Philippe
    Philippe
    Participant

    Mauvais calcul!: Les émetteurs à forte puissance de inter, culture, musique, bleu ne sont pas suffisant pour couvrir correctement la zone concernée et nécessitent une multitude de petits réémetteurs de confort pour desservir correctement les villes et villages. Donc au final cela s’avère très gourmand en fréquences. Avec une telle planification pour les autres radios on aurait pu caser trois ou quatre fois moins de radios sur la bande fm française.
    Et puis il y a la question des décrochages, ville par ville. Dans ce cas seuls des décrochages régionaux seraient possibles.

    Mais de toute façon cette question est d’un autre âge. La RNT arrive, rendant la planification en isofréquence possible sur de vastes zones, comme pour la TNT.
    Alors, maintenant que c’est possible, pourquoi s’en priver?!

  • #48442 Réponse

    Julien74

    En France il y a un lobbies avec les opérateurs de diffusion et c’est plus rentable pour eux d’avoir plusieurs antennes…

  • #48444 Réponse

    Labruine

    Europe 1, RTL et RMC auraient dû bénéficier de ces « gros » émetteurs au même titre que les radios du service public. La libération à l’époque de la bande 104-108 aurait pu être destinée à ce type de radios.
    87.5/94 : les associatives et indépendantes
    94/100 : les locales des réseaux
    100/103 : les locales de radio france
    103/108 : les ex périphériques et France Info

    • #48714 Réponse
      Photo du profil de dj54
      dj54
      Participant

      oui je suis d ‘accord j en avais parlé dans l’ancien forum de ce type d aménagement ça serait tout a fait possible mais au frontière risque de complication
      quand on regarde la Band FM au pays bas c’est comme ça justement
      https://www.538.nl/frequenties/fm-frequenties

  • #48446 Réponse

    Curieux1

    « On est ridicule » tout est dit !! avec nos petits émetteurs de 100 – 500 w à 1 ou 2 kw…. D ailleurs en ce moment, la situation est celle ci :
    LES RADIOS ANGLAISES PERTURBENT la réception de nos radios FM qui émettent avec petite puissance sur la côte nord vu les conditions météo. Cela dit c est toujours très intéressant d écouter les radios UK pour la Musique !! !!!!!
    Le CSA peut il faire quelque chose ??

  • #48447 Réponse

    Zorglup

    Marseille on est à pratiquement à 400kw !
    http://www.annuradio.fr/details.php?bande=radios&code=447
    Sur le pic du midi à 80Kw mais il pourrait monter bien plus vu sue les metteurs sortent 4kw en sortie et avec le gain des antennes on est à 80K de PAR. Imaginez un émetteur sortant 15kw sur le même site on serait tranquille sur un rayon treste important sans nécessité de reemetteurs multiples.
    C’est trop simple pour le CSA !!
    Macron remplace ce ministère de vieux par des gens compétents et moins feignants !

  • #48460 Réponse

    Zorglup

    OK mais la RNT n’avance pas…
    C’est très lent on s’abrite des expérimentations d’une technologie au point depuis des années. Exemple à Paris avec le multiplex Radio France.
    J’écoutais CKOI à Montréal (96.9) qui possède un émetteur de plus de 300KW de PAR ce qui me permettais d’écouter cette station sur un rayon de 200km sans trou village petites villes compris.
    En France en dehors de Paris la bande FM est faites de 4 fréquences pour France Inter, 3 pour Culture, 4 pour Musique, …
    Faites l’expérience….

  • #48461 Réponse

    Gilbert

    Je vais vous apprendre qq chose, la France est entourée d’autres pays qui ont aussi des émetteurs FM, toute augmenntatuon de puissance a un impact sur les émetteurs.voisins. On augemente pas comme ca la puissance d’un émetteur cela doit être coordoné au niveau Européen.

  • #48478 Réponse

    Zorglup

    Et pourquoi nos voisins ont plus de puissance sue nous alors ?
    Quid des émetteurs qui ne peuvent pas pertuber les pays voisins ?
    Toujours des excuses !
    Et pourquoi notre pays n’est pas déjà couvert par la RNT ?
    S’ils installent des émetteurs TNT de 2kw comme à Paris, on va pas aller loin !http://www.annuradio.fr/details.php?bande=radio_da&code=333&id_dmb=49
    Pffffff….

  • #48483 Réponse

    David

    C’est facile en Allemagne d’avoir des radios privées qui émettent à 100 kw puisqu’il y a très peu de radios autorisés. Chaque région est différente mais en moyenne il y une seule ou dans le meilleur des cas 2 radios privées autorisées par région qui émettent avec une forte puissance. Souvent il y a aussi une radio locale commerciale par zone locale et éventuellement une radio locale non commerciale.

    Alors oui les radios autorisées ont souvent une couverture très confortable avec sites en altitude, puissances élevées et doublons mais en contrepartie il y a beaucoup moins de radios disponibles.

    La France a fait le choix de la diversité des opérateurs et des formats. On ne peut pas avoir une vingtaine de réseaux nationaux avec un réseau digne de France inter pour chacun d’eux. Dans tous les pays pour une zone donnée, il y a toujours entre 3 et 7 radios qui émettent avec des puissances élevées. Il peut y avoir des exceptions comme Paris.

    • #48724 Réponse
      Photo du profil de LaVraieRadio
      LaVraieRadio
      Participant

      Diversité des opérateurs, on est d’accord. Mais diversité des formats, j’en suis moins sûr… Combien de radios diffusant – à quelques exceptions près – la même playlist avons-nous sur notre bande FM ? Même si il y a des « dominantes » en terme de couleur musicale, notre bande FM est bien triste. Constat également valable pour notre service public avec Mouv. Mais qu’est-ce qui leur a pris de vouloir courir derrière Skyrock, Generations ou Ado FM/Swigg en diffusant des titres avec un fort taux de voix autotunées pour un résultat d’audience arrivant à décoller difficilement de la bulle ? Quand je vois nos voisins flamands avec MNM (radio jeune du service public belge flamand VRT) qui est 4ème radio flamande en terme d’audience avec un format beaucoup plus éclectique et sans le cliché de « tous les jeunes écoutent du hip-hop », j’ai mal à ma redevance audiovisuelle ! Mais je dérive du sujet principal de ce post…

      En faisant comme à Paris ou dans certaines grandes villes et en mettant les grandes radios à des puissances de 5 à 10kW dans les agglomérations, ça ne pourrait pas marcher ? C’est déjà le cas à Marseille avec RFM ou Skyrock, à Lyon avec Scoop ou Nostalgie, à Toulouse avec RTL2, Toulouse FM ou NRJ… En plus d’un confort d’écoute gagné dans les villes, les zones en périphérie des villes pourraient mieux recevoir également certaines radios et ainsi augmenter l’offre disponible.

      Malheureusement, la quantité a été privilégiée à la qualité alors qu’on aurait pu tellement mieux faire…

  • #48561 Réponse
    Photo du profil de Romain Luc
    Romain Luc
    Participant

    oh que oui la France est ridicule avec ses émetteurs services de 100, 500 w ou 1 kw, !, surtout lorsque l’on constate comme en Lorraine, que cela soit dans la Meuse, la Moselle ou la Meurthe et Moselle la chance de pouvoir écouter deux radios luxembourgeoises à 150 km, trois radios allemandes à plus de 100 km et la Belgique…. Cela fait longtemps que ces pays émettent avec de fortes puissances…

    • #48608 Réponse
      Photo du profil de Prunelle
      Prunelle
      Participant

      Oui mais combien de radios disponibles par ville dans ces pays ? Et bien pas énormément !
      En Belgique, seule la RTBF et la VRT ont des émetteurs puissants.
      Côté Wallonie, pour le privé c’est quelques gros émetteurs et beaucoup de petits réémetteurs : Bel RTL dispose de 28 émetteurs, Contact de de 44, NRJ de 36, Nostalgie de 41, A côté, c’est entre 15 et 20 émetteurs en moyenne pour les radios de la RTBF (de 10 pour Classic 21 à 25 pour la Première).

    • #48612 Réponse

      quarz

      la qualité avant la quantité

  • #48622 Réponse

    Labruine

    Oui quarz, bien résumé. Le saupoudrage à la française associé aucopinage et à un manque de visibilité et de cohérence ont donné un drôle de résultat sur notre bande fm. Dommage !

  • #48624 Réponse

    Mika69

    C’est vrai que ça aurait été une bonne chose de voir RTL, Europe 1 et RMC sur les grands émetteurs (Mont Pilat, Montrond, Puy de Dôme, Pic du Midi, Pic de Neulos, Bouvigny-Boyeffles…) car Sud Radio est sur les grands émetteurs du Sud. On aurait dû y penser avant, lors des années 80-90 car aujourd’hui il n’y a plus de place.

    Mais c’est moi ou à chaque fois que je vois certains discours sur la RNT, j’ai l’impression d’écouter des électeurs de Marine le Pen ? (« La RNT c’est ça, la solution ! Virons la bande FM ! », ça ne vous fait penser à rien ?)

  • #48651 Réponse

    Labruine

    Comme le dit Mika69 on aurait dû planifier la bande FM pour mieux l’organiser ! Reserver des segments à des types de radio.

  • #48652 Réponse

    Radioc

    Que se passe-t-il à Virgin Narbonne ? Faible puissance, son mono et de mauvaise qualité, pas de RDS !!!! Ca dure depuis 1 an entre-temps le CSA a renouvelé l’autorisation pour 5 ans !!! Qui a dit que la ressource sur la bande FM n’était pas extensible !

  • #48765 Réponse
    Photo du profil de Lolo54
    Lolo54
    Participant

    « Mika69 :
    C’est vrai que ça aurait été une bonne chose de voir RTL, Europe 1 et RMC sur les grands émetteurs (Mont Pilat, Montrond, Puy de Dôme, Pic du Midi, Pic de Neulos, Bouvigny-Boyeffles…) car Sud Radio est sur les grands émetteurs du Sud. On aurait dû y penser avant, lors des années 80-90 car aujourd’hui il n’y a plus de place.

    Mais c’est moi ou à chaque fois que je vois certains discours sur la RNT, j’ai l’impression d’écouter des électeurs de Marine le Pen ? (« La RNT c’est ça, la solution ! Virons la bande FM ! », ça ne vous fait penser à rien ?) »

    A l’époque où Sud Radio s’est installée sur le Pic du Midi, ou le Pic de Nore pour ses gros émetteurs couvrant le Sud Ouest, aucune des radios que tu cites ne voulait aller sur la bande FM.
    Ils étaient sur les G.O. et s’en contentaient très bien, regardant les « petits opérateurs privés » de haut sur leur bande FM. Ce n’est qu’après le milieu des 80’s que RTL, RMC et Europe1 se sont décidés à aller sur la bande FM et à truster nombre d’attributions de fréquences de l’époque.

    C’est un peu la même histoire que celle de la RNT aujourd’hui avec les grands opérateurs FM qui ne veulent pas y aller 😉

    Quant au parallèle avec le discours FN concernant l’évolution de la RNT en France, c’est quelque peu abusif… Notamment lorsque l’on se penche sur le fond de débat (outre le fait que tu oublies la dimension raciste des discours tenus régulièrement par les militants de ce parti).
    La diversité, c’est la RNT !
    L’immobilisme, le conservatisme, c’est la FM !

Répondre à : Puissance des émetteurs FM Français
Vos informations :





<a href="" title="" rel="" target=""> <blockquote cite=""> <code> <pre> <em> <strong> <del datetime=""> <ul> <ol start=""> <li> <img src="" border="" alt="" height="" width="">

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE