France Inter – Serge Levaillant et Laurent Lavige remerciés par Philippe Val

610
610

Philippe Val, directeur de France Inter, a décidé de mettre un terme à la collaboration de deux producteurs et voix emblématiques de la station : Serge Levaillant et Laurent Lavige ont été remerciés, parfois après plusieurs décennies de présence sur l’antenne de France Inter. Ils ne figureront pas sur la grille de rentrée de France Inter. Laurent Lavige a rejoint France Inter en 1989, après avoir débuté sa carrière dans les années 80 sur des radios libres. Sur France Inter, il a animé des émissions telles que « Zone de Turbulence », Play List », Onde de Choc ». Il anime actuellement « Black Liste », du lundi au jeudi de 00h à 00h50 ainsi que « Les nuits de Lavige » le samedi et le dimanche de 23h à minuit. Serge Levaillant est la voix emblématique des nuits de France Inter où il anime « Sous les étoiles exactement » de 1h à 5h du matin du mardi au vendredi. « Je suis effectivement remercié après presque trente ans à France Inter. J’ignore les raison objectives et précises. Je dois soudainement déplaire », a expliqué Serge Levaillant dans un entretien accordé à TéléObs. « Je vais tenter de rester moi-même en grandissant humainement grâce à mes proches et mes amis. Continuer d’aimer, de me gaver de belles émotions, écouter mes vieux vinyles, écrire les quelques romans que j’ai en tête, essayer d’arrêter de fumer… Pas évident, ces jours-ci », a-t-il ajouté.

La CGT Radio France a dénoncé la suppression de ces émissions et la rupture des contrats des deux producteurs « sans leur faire de proposition alternative, sans les avoir clairement avertis jusque-là que leurs émissions et leur avenir à Radio France étaient menacés, sans raison éditoriale clairement exprimée. Ces producteur-es n’ont même pas démérité au regard de l’audience, le sacro-saint baromètre des directions », s’étonne le syndicat. « Il n’est pas acceptable que Radio France profite de la précarité des producteur-es pour nier leurs droits, pour les virer du jour au lendemain, sans motif sérieux et sans rien leur proposer d’autre, alors qu’ils/elles n’ont quasiment aucune chance, à ce moment de l’année et dans le contexte de crise actuel, de retrouver un emploi dès la rentrée prochaine », estime la CGT Radio France, ajoutant que « depuis plusieurs saisons, la direction de France Inter donne l’impression de virer les producteur-es au gré de ses humeurs. Certains d’entre eux/elles étaient des voix de cette radio depuis de nombreuses années, familières aux oreilles des auditeur-es ». La CGT Radio France ajoute que « la direction ne peut s’exonérer du respect des droits des salarié-es et du respect des auditeur-es, attaché-es à leurs émissions ». Par ailleurs, une pétition de soutien a été mise en ligne, réclamant le rétablissement des émissions de Serge Levaillant et Laurent Lavige. « Elles constituent une ouverture sur les musiques du monde, elles privilégient l’intelligence musicale et textuelle dans une période où nous sommes saturés de musiques formatées, de promotion mercantile et de « peopolisation » à outrance », expliquent les initiateurs de cette pétition. Ce texte est accessible ici : www.activism.com.


#Tags de cet article
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE