LNF – Appel d’offres sur le foot français

548
548

La récente acquisition par RMC Info auprès du groupe Kirch de l’exclusivité des droits radios pour le Mondial 2002 a donc donné des ailes à Gérard Bourgoin, le patron de la Ligue Nationale de Football (LNF). Ce dernier a en effet annoncé ce vendredi 22 février sur l’antenne de France Bleu Auxerre, l’ouverture très officielle d' »une offre de partenariat » auprès des radios, concernant les droits de diffusion des matchs du Championnat de France. En clair : les radios vont devoir elles aussi, à l’instar de la télévision, passer à la caisse.

Deux appels d’offres distincts ont ainsi été lancés par Gérard Bourgoin. Le premier concerne une diffusion but par but et en exclusivité de la retransmission de tous les matchs de championnat de 1ère et 2ème division ainsi que les matchs de la Coupe de la Ligue et du Trophée des Champions. Dans le deuxième appel d’offres, la LNF n’a pas oublié les radios locales. Celles-ci se voient offrir la possibilité d’acquérir l’exclusivité de retransmettre partout en France les matchs d’un club. Le patron de la LNF a précisé à ce propos que les accords locaux seront signés par les clubs eux-mêmes, « en harmonie avec la stratégie générale de la LNF ».

La balle est désormais dans le camp des radios, qui ont jusqu’au 22 mars pour donner une suite à cet appel d’offres. Ce nouveau pavé dans la mare dans la surenchère aux droits sportifs sera bien entendu au coeur des discussions ce lundi 25 février au Ministère de la Jeunesse et des Sports. La Ministre Marie-George Buffet recevra notamment les présidents de Radio France, RFI, RTL, RMC Info, BFM, Europe 1, Sport O’FM. La grande inconnue est de savoir quelle attitude adopteront les stations du GIE Sport Libre face à la proposition de Gérard Bourgoin. De même, concernant les stations locales, on voit mal comment les stations privées régionales pourraient rivaliser avec les stations locales du réseau France Bleu, si d’aventure ces dernières décidaient de donner suite aux propositions de la LNF. Une chose est sûre : ce sont les auditeurs qui se trouvent cette fois-ci pris en otages par des patrons de radios entrainés dans la spirale de la course à l’audience et des dirigeants sportifs transformés en VRP du football.


#Tags de cet article
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE