Lv & Co – Nouvelle étape dans la cession de Voltage

487
487

Rappelons que le groupe Lagardère a été mandaté par Lv & Co pour la cession de la station parisienne Voltage, après sa montée dans le capital de la société de Gérard Louvin. Plusieurs offres de reprises avaient alors été transmises à Lagardère pour des montants s’échelonnant entre 10 et 12 millions d’euros. Le groupe allemand Eurocast, mais également Arthur, Ian Travaillé, la station parisienne Oüi FM ou encore le groupe Contact avaient alors manifesté leur intérêt pour la station parisienne. Géraldine Béguin, directrice générale de Lv & Co, a saisi la semaine dernière le CSA d’une demande d’agrément de reprise de Voltage par les opérateurs régionaux Alouette, le groupe Start, la BNP et Mathieu Quétel, à hauteur respectivement de 40%, 20%, 39% et 1%. Le montant de l’offre présentée par ces opérateurs est de 12 millions d’euros.

Contacté par RadioActu, Mathieu Quétel s’est déclaré « surpris de la publicité autour de la demande d’agrément par Lv & CO ». Il précise par ailleurs qu’il ne s’agit que d’une étape dans la procédure de reprise de Voltage, la décision finale revenant au CSA. A Paris, le groupe Start dirigé par Jean-Eric Valli, par ailleurs président du GIE Les Indépendants, possède la station Ado FM. La station régionale Alouette, basée en Vendée, diffuse ses programmes en Pays-de-Loire et Poitou-Charentes et est dirigée par Bertrand de Villiers. Le CSA devrait rendre sa décision avant la fin du mois de juin. La station parisienne Voltage est créditée par Médiamétrie d’une audience quotidienne de 250 000 auditeurs en Ile-de-France. La direction des programmes est assurée par Pascal Gigot depuis le 1er avril dernier.


#Tags de cet article
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE