Médiamétrie – Les radios autoroutières « plébiscitées » par les usagers

553
553

Nées à la fin des années 80 et au milieu des années 90, les stations autoroutières ont désormais un véritable légitimité. Pour la première fois, Médiamétrie a publié en une seule étude les audiences des radios écoutées sur les principaux axes autoroutiers français. Média de la mobilité par excellence avec 61.7% des français, soit plus de 6 sur 10, écoutant la radio en voiture au cours de leurs déplacements, la radio est consommée par 78.5% des usagers des sociétés autoroutières. Plus des 3/4 d’entre eux ont eu au moins un contact avec le média radio au cours des 2h01 de trajet qu’ils passent en moyenne chaque jour sur l’autoroute. Ces auditeurs écoutent la radio pendant près des 3/4 de leurs trajet, soit 1h29 par jour.

Sans réelle surprise, les radios autoroutières, qui couvrent en continu 8 500 km d’autoroutes sont largement leaders. Elle sont les plus écoutées lors des déplacements des usagers sur les axes autoroutiers, indique Médiamétrie. Au total, 21.5% des usagers écoutent une radio autoroutière un jour moyen de semaine creuse lors de ses déplacements sur autoroute. Ces stations sont également leaders en part d’audience à 20.6%, selon Médiamétrie. Ces scores d’audience peuvent s’expliquer en partie par la qualité et le confort d’écoute des stations autoroutières, qui diffusent leurs programmes en isofréquence grâce à une important réseau d’émetteurs implantés le long des autoroutes. Contrairement au réseaux nationaux dont le maillage est moins dense, les radios autoroutières peuvent en effet être écoutées sans perte de signal et sans interruption pendant des centaines de kilomètres.

Mais cet avantage technique n’explique pas à lui seul le succès des radios autoroutières. Selon Médiamétrie, les programmes des stations d’autoroute enregistrent auprès de leurs auditeurs des taux de satisfaction supérieurs à 80%. Ces auditeurs sont ainsi 71% à se brancher sur ces programmes dès leur entrée sur l’autoroute, et beaucoup moins en raison de trafic chargés ou perturbés, qui ne constitue un motif d’écoute que pour 7% d’entre eux. Médiamétrie ajoute que 96.5% de cet auditoire considère que « la fréquence 107.7 est essentielle sur l’autoroute ». Cette étude spécifique a été réalisée du 4 au 7 avril 2011 sur le modèle de l’enquête 126 000 Radio. Elle a été menée auprès de 2 246 automobilistes abonnés et non abonnés, hors poids-lourds, interrogés sur leurs habitudes d’écoute de la radio lors de leurs déplacements sur les axes A1, A6, A7, A8, A9, A10 et A11.


#Tags de cet article
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE