Pastel FM – La station victime d’un dérapage raciste dans le guide Chti Grand Lille 2013 ?

508
508

Pastel FM estime avoir fait l’objet d’un commentaire à connotation raciste dans la dernière édition du guide Chti Grand Lille, édité par l’Edhec, une école de commerce lilloise, et tiré à près de 250 000 exemplaires. Station communautaire multiculturelle, Pastel FM diffuse de nombreux programmes consacrés à la culture arabo-musulmane et de la musique orientale. Dans le Chti Grand Lille 2013, elle a été définie par la phrase « 50 nuances de gris » dans la page consacrée aux radios diffusant dans la région. Chaque radio a ainsi été gratifié de commentaires plus ou moins humoristiques. Les qualificatifs pour le moins douteux utilisés pour qualifier Pastel FM n’ont pas été du goût de Slimane Tir, président de la station, et de Hervé Dujardin, président de la Fédération des Radios Associatives du Nord de la France (FRANF). Le 29 mars dernier, ils ont adressé un courrier au président de l’Edhec et au CSA dans lequel ils protestent contre ces propos. « On peut (ou pas) apprécier le style et le ton utilisés (plutôt lourds), être (ou pas) en accord avec les appréciations des radios citées qui en découlent. Mais, par contre, une ligne est totalement inacceptable et honteuse : « Radio Pastel : 50 nuances de gris » », écrivent-ils.

« Il s’agit clairement d’un propos raciste. Et son habillage (ou son déguisement) « humoristique » ne change rien à cette réalité incontournable », ajoutent-ils. Pastel FM et la FRANF se sont dites « prêtes à engager toute démarche juridique envers les responsables de la publication et l’auteur de l’article ». Exigeant de l’Edhec « une réponse à la hauteur », elles ajoutent qu’elles « se réservent la possibilité de donner des suites judiciaires ». De son côté, Stanislas Dupla, président du Chti Grand Lille 2013, a fait profil bas. Dans un communiqué publié le 30 mars dernier, il a confirmé que « le commentaire lié à la radio Pastel FM est un jeu de mot sans connotation raciste ou stigmatisante » et a présenté ses excuses. Il a ainsi expliqué que l’expression « 50 nuances de gris » faisait référence au livre à succès de E.L. James, « 50 Shades of Grey, 50 nuances de gris ». « Il n’y a derrière ce commentaire aucune intention raciste ni stigmatisante à l’égard de la communauté maghrébine mais un jeu de mots malencontreux sur les termes pastel et gris », a précisé Stanislas Dupla, présentant ses excuses « à tous ceux qui ont été choqués ou blessés par ce propos ». Stanislas Dupla a ajouté que depuis sa création il y a 40 ans par les étudiants de l’Edhec, le guide Chti Grand Lille est « dédié à tous les habitants et son but est de leur fournir des informations pratiques pour « bien vivre » dans la métropole lilloise ».


#Tags de cet article
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE