Radio – Une nouvelle station d’information trafic en projet à Lyon

422
422

A l’initiative du pôle Infrastructures et Déplacements du département du Rhône, une nouvelle station d’information routière « multimodale » va voir le jour à Lyon et sur sa proche périphérie. Si cette station n’a pas encore de dénomination, elle est le fruit d’une réflexion menée depuis 2003. L’objectif de cette station est « de compléter utilement les dispositifs existants » en proposant des services pratiques et des informations en temps réel aux citoyens pour orienter leurs déplacements « vers des solutions adpatées à leurs besoins et à l’intérêt général ». D’ores et déjà, un protocole a été conclu entre les différents partenaires qui porteront ce projet, le département du Rhône, la région Rhône-Alpes, la Communauté Urbaine de Lyon et les sociétés autoroutières APRR et ASF. La création de la station s’inscrit dans une volonté « d’optimisation de l’usage des différents réseaux de déplacement dans l’espace et le temps », qui constitue « un enjeu déterminant pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre ». Calquée sur le modèle des radios autoroutières diffusant sur 107.7 FM, la future station sera entièrement dédiée à l’information « multimodale », et dont les programmes donneront « un priorité absolue aux information sur les conditions de mobilité sur tout autre programme ».

Sous réserve de l’accord du CSA, les programmes de la future station seront diffusés sur 107.7 FM. En effet, dans le cadre de l’appel aux candidatures que le CSA s’apprête à lancer en région Rhône-Alpes, les deux radios autoroutières filiales de APRR et ASF, qui exploitent respectivement les stations Autoroute Info et Radio Trafic FM, ont en effet proposé de se retirer de l’aire urbaine lyonnaise afin de libérer le 107.7 FM, au profit de la future station lyonnaise, dans le cadre du plan de fréquences définit par le CSA en janvier 2010. En octobre 2009, un comité technique informel regroupant les différents partenaires, l’Etat et les radios autoroutières, a été mis en place avec pour objectif « de déboucher rapidement sur une solution opérationnelle ». Dans la perspective du prochain appel aux candidatures, ils ont indiqué que « si cette échéance n’est pas saisie, il sera impossible jusqu’en 2016 de mettre en place une radio analogique dédiée à l’information multimodale ». La future station prendra à son compte les obligations actuelles des deux radios autoroutières sur les sections autoroutières de l’aire urbaine lyonnaise.

La gouvernance de la future station sera assurée par un comité de pilotage et un comité technique. Le comité de pilotage sera composé de représentants des différents partenaires, tandis que le comité technique sera notamment chargé de mettre en oeuvre le partenariat et de préparer les décisions du comité de pilotage. En termes de financements, la station bénéficiera d’un investissement initial de 400 000 euros. Son budget de fonctionnement annuel s’élèvera à 1.1 million d’euros. En 2011, le financement sera assuré par la Région, le Département, la Communauté Urbaine de Lyon et le Sytral à hauteur de 185 000 euros chacun, ainsi que par les sociétés APRR et ASF à hauteur de 134 000 euros chacune. L’Etat participera également au financement de la future station à hauteur de 127 000 euros la première année, et de 67 000 euros les années ultérieures. Sous réserve de l’accord du CSA et à l’issue de l’appel aux candidatures en région Rhône-Alpes, la future station prévoit de débuter ses émissions en mars 2011.


#Tags de cet article
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE