Radio Ville – Les arrivants, les fabricants

381
381

Des mouvements brutaux, prévisibles, satisfaisants, tristes…Tout est possible ! Des personnes que l’on respectait et d’autres qui nous exaspéraient devront quitter. Puis de nouvelles têtes prendront possession du territoire. C’est l’inévitable transition vers une nouvelle ère et la dimension humaine de cette transition dépend du style d’arrivant.

Avec le temps et l’observation des arrivants dans diverses organisations, je peux simplifier les styles en deux types de fabricants.

Le fabricant de passerelles

Capable de créer des liens entre deux cultures d’entreprise, entre le passé, le présent et l’avenir et entre les différentes équipes, il aborde la problématique de transition avec vision et sensibilité.

Cela ne le l’empêche pas de communiquer sa mission et ses méthodes avec fermeté ou d’exiger l’adhésion à son projet. Son sens de l’observation est guidé par l’objectivité, l’écoute et la réflexion. Sa principale stratégie consiste à faire évoluer les choses en rationalisant les forces et les faiblesses de la nouvelle entité. Confortable avec son pouvoir de gestionnaire, flexible, il réussit à introduire le changement.

Personne ne demeure indifférent au cours d’un pareil changement mais le genre humain reprend ses qualités au travail lorsque la confiance se révèle. Avec le fabriquant de passerelles, cela se produit assez rapidement !

Le fabricant de murs

On reconnaît facilement le fabricant de murs car c’est la seule chose qu’il réussit à fabriquer. Pour le reste, c’est un esprit destructeur. Il casse tout ce qu’il touche. Il est redoutablement abusif avec le pouvoir qu’il a acquis en nageant comme un requin.

Il respire le mensonge, l’agressivité et l’autosuffisance. Personne n’est dupe ou presque mais cela n’y change rien ! Sa première démarche consiste à déceler le personnel utile, docile de qui il obtiendra les informations utiles. Il s’attaquera ensuite aux têtes fortes en les humiliant et en les brisant.

Il effacera l’histoire et la culture de l’entreprise en écartant tout individu qui la symbolise. Il mitraillera l’équipe restante d’affirmations visant à prouver que tout ce qui a été fait auparavant est totalement nul. Bien entendu, il détient le pouvoir d’informer mais ne distribuera qu’une parcelle à chacun, restant ainsi le seul maître de la place à pouvoir prendre des décisions. Et lorsqu’il aura bien divisé pour régner, il débutera les travaux d’érection des murs de son château. Ses sujets n’ont qu’à bien se tenir !

Je crois qu’il ne faut pas condamner d’avance les nouveautés qui surgissent immanquablement avec une nouvelle direction. Plusieurs vous diront avoir gagné au change. Mais si vous tombez sur un fabriquant de murs, vaut mieux vous casser !

http://www.banvillemedia.com/Banville Media Inc


#Tags de cet article
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE