RSR – « Nuit Bleue » en Suisse

474
474

Après le Pays d’En-Haut, le Chablais vaudois et valaisan c’est maintenant au tour de la Suisse romande, à l’exception du canton du Jura et du Valais de voir le plan de fréquences modifié. L’objectif de cette « Nuit Bleue » est d’améliorer le confort d’écoute et la diffusion des programmes des radios de service public de la RSR et des stations régionales privées. 4 nouveaux émetteurs ont été mis en service, à Leucel, Premier, dans le Jura vaudois, à La Brévine et à Schaltenrain, une colline près de Cerlier, à l’autre bout du lac de Bienne. La mise en service de ces émetteurs entraine des changements de fréquences pour les auditeurs du pays romand.

Jean-Michel Cardinaux, responsable de la distribution de la RSR, a expliqué que ces changements de fréquences étaient « inévitables, dès que l’on touche à un émetteur, tout le réseau doit être adapté aux changements. En termes plus techniques, il s’agit de modifier les diagrammes des émetteurs, c’est-à-dire les directions dans lesquelles ils diffusent les ondes. » La mise en service des nouvelles fréquences a eu lieu dans la nuit du 10 au 11 décembre, entre minuit et 6 heures du matin. Après la Suisse romande, la Suisse alémanique et le Tessin connaitront, dans quelques années, une modification similaire.

Les stations françaises des régions frontalières ne sont pas concernées pas ces changements. Une campagne radio et télévisée d’information a été programmée, tandis qu’un numéro gratuit est à la disposition des auditeurs suisses (0800 010 010).


#Tags de cet article
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE