RTL – Les propos de Robert Ménard sur le FN mettent la station dans l’embarras (audio)

417
417

S’agit-il d’une provocation gratuite ou d’une façon de faire parler de lui à quelques jours de la sortie de son pamphlet intitulé « Vive Le Pen ! » ? Toujours est-il que Robert Ménard, ex-président de Reporters Sans Frontières (RSF), aujourd’hui chroniqueur sur i>TÉLÉ et RTL, a plongé la direction de la chaîne d’information et de la 1ère radio de France dans l’embarras. Déjà, en décembre dernier, Robert Ménard, commentant un reportage diffusé sur i>TÉLÉ, s’était prononcé pour la peine de mort. Des propos qui lui avaient valu un sévère recadrage en direct de la part de Julian Bugier. Sur RTL, le 21 mars dernier, au lendemain du 1er tour des élections cantonales, invité par Christophe Hondelatte à réagir aux résultats du Front national, Robert Ménard avait expliqué « approuver » le vote des électeurs du parti d’extrême droite. Dans « On refait le monde », Robert Ménard a rappelé que le FN avait été présent dans plus de 400 cantons, en dépit de la loi qui impose un seuil de 12.5% des voix pour se maintenir au second tour. « Je suis content sur un point : la majorité a changé la loi, tout ça pour éliminer pas politiquement parce qu’ils n’en sont pas capables, mais pour éliminer de façon arithmétique un parti », a expliqué Robert Ménard. « C’est bien fait pour leur gueule, et je suis ravi ! Ça me donne envie d’applaudir Marine Le Pen ! », a t-il poursuivi.

Interrogé par Christophe Hondelatte sur les raisons qui ont motivé 15% des électeurs à voter pour le FN, Robert Ménard a expliqué que « ce n’est pas que je les comprends, mais je les approuve. J’approuve sur un certain nombre de points l’analyse de Marine Le Pen ». Alors que Joseph Macé-Scaron, directeur adjoint de l’hebdomadaire Marianne, fait remarquer qu’il n’y a pas d’analyse, Robert Ménard rétorque qu' »il y en a marre de ce mépris-là que vous trimballez ! C’est le seul parti qui n’aurait pas de programme, pas d’analyse et qui serait des imbéciles ? ». Robert Ménard a estimé qu’il est « scandaleux qu’il n’y ait pas un élu du Front national dans un Conseil Général. Je trouve ça monstrueusement scandaleux pour les 15% des gens qui votent Front national ». Et d’ajouter : « je pense qu’il y a une partie de la classe politique qui se discrédite. Quand on a vu l’affaire MAM d’un côté à droite, et Guérini, le Conseil Général des Bouches-du-Rhône à gauche, oui, on peut se poser des questions sur cette classe politique là ».

Le 5 mai prochain, Robert Ménard publiera un livre intitulé « Vive Le Pen ! », dans lequel il entend dénoncer « la censure des médias bien pensants » et le « procès en sorcellerie » attaché au Front national. Étrangement, il s’agit des arguments ressassés pendant des années par Jean-Marie Le Pen et désormais par sa fille Marine Le Pen. RTL, déjà échaudée par la récente condamnation de son chroniqueur Éric Zemmour pour provocation à la discrimination raciale, a reçu Robert Ménard. Selon le site du Figaro, ce dernier a été entendu par Jacques Esnous, directeur de l’information de RTL, ainsi que par Albert Ripamonti, directeur de la rédaction de i>TÉLÉ. La rencontre a porté sur le contenu du livre de Robert Ménard et ses propos concernant le FN, rapporte Le Figaro. Selon le site du quotidien, ni RTL ni i>TÉLÉ n’envisageraient dans l’immédiat de mettre un terme à leur collaboration avec Robert Ménard, mais attendent la sortie de cet ouvrage pour prendre une décision.

Écoutez Robert Ménard sur RTL :

RadioActu – Robert Ménard sur RTLRTL – Robert Ménard et le FN – 21/03/2011


#Tags de cet article
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE