Superloustic – Les jeunes et le sexe à la radio

400
400

Au nom du Comité d’Ethique de Superloustic, Joël Pons explique que certaines stations diffusent, à des horaires d’écoute audibles par le plus grand nombre, « des émisions à caractère sexuel et pornographique ». Tout en écartant « l’idée de se présenter en censeur de programmes destinés à des public d’adultes jeunes », le Comité d’Ethique de Superloustic demande à Dominique Baudis, président du CSA, l’application de l’article 15 de la loi de septembre 1986 portant sur la protection de l’enfance, et de « prendre toutes les mesures qui s’imposent (…) afin que les enfants soient protégés de ces dérives adultes ».

S’interrogeant sur les conséquences des propos tenus ou des témoignages intimes diffusés, le Comité d’Ethique de Superloustic propose ainsi la diffusion de ces programmes à des horaires où les enfants sont habituellement couchés et la mise en place de balisages sonores par des messages spécifiques et obligatoires indiquant qu’ils s’adressent à des public avertis de 15 ans et plus. Le Comité d’Ethique de Superloustic souhaite enfin « que des solutions rapides soient trouvées et appliquées face à cette situation susceptible de nuire gravement à l’épanouissement mental et moral de l’enfance ».


#Tags de cet article
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE