TDF – Vers un démontage du site de Bonhoure à Toulouse

400
400

Depuis plus de deux décennies, les riverains du site de Bonhoure, dans le nord-est de Toulouse, étaient engagés dans un bras de fer avec TDF, et réclamaient le démontage des antennes implantées à quelques mètres des habitations. Construit en 1986, ce site accueille des radios FM, mais aussi des émetteurs de télévision et de téléphonie mobile. Les riverains se plaignaient de maux de tête, d’insomnies et de dysfonctionnement de certains appareils électroniques. Toutefois, selon des mesures effectuées à l’intérieur des habitations, à 25 mètres au pied du pylône, les rayonnements des émetteurs FM et de télévisions restaient très largement inférieurs aux valeurs limites. Néanmoins, en 2005, l’ANFR avait qualifié ce site comme  » un cas extrême d’émission de radiodiffusion en milieu urbain ». Le contrat d’occupation du terrain appartenant à la Ville de Toulouse avait pris fin en décembre 2009. La municipalité avait décidé de ne pas renouveler ce contrat avec TDF. L’occupation du terrain de Bonhoure par ce dernier devenait donc illégale.

En mars dernier, la Chambre d’Appel du Tribunal Administratif de Bordeaux a confirmé la décision de la Ville de Toulouse de ne pas renouveler ce contrat. La direction de TDF a indiqué pour sa part qu’elle renonçait à se pourvoir en cassation contre ce jugement. « C’est donc avec une grande satisfaction que j’accueille ce jugement. Il constitue une avancée majeure, qui doit inciter l’opérateur à envisager favorablement le transfert de cet équipement vers un site compatible avec le maintien du service public de radio et de télévision, tout en mettant fin aux nuisances dont les riverains ont suffisamment souffert », a indiqué Élisabeth Delaubre, adjointe au maire en charge de l’environnement et de la santé. « Il faudra plusieurs semaines pour étudier les impacts techniques, juridiques et sociaux d’un tel projet. Nous allons nous pencher sur le sujet avec la mairie. Notre but est de trouver une solution pérenne, qui satisfera tout le monde », a pour sa part expliqué Éric Famy, directeur de TDF Sud, a propos du déménagement du site.

Reste à savoir quelles sont désormais les solutions possibles pour continuer à assurer une diffusion correcte des programmes de radios et de télévision. Lors du Conseil Municipal du 26 mars dernier, Pierre Cohen, maire de Toulouse, a expliqué qu’un transfert du site vers le cimetière de Terre Cabade n’était pas envisageable pour des questions techniques. En revanche, le Conseil Municipal s’est déclaré favorable à une répartition des différentes antennes sur plusieurs sites, et ce afin d’en atténuer la puissance totale. Des discussions concernant le calendrier de démantèlement du site et de leur redéploiement dans l’agglomération devraient s’ouvrir dans le courant de l’été entre la direction de TDF et la municipalité.

Crédit photo : émetteur de Bonhoure – TDF


#Tags de cet article
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE