Triplex

2138 0
2138 0

Depuis 1993, Thomas Fersen a publié quatre albums (« Le Bal des Oiseaux », « Les Ronds de Carotte », « Le Jour Du Poisson », « Qu4tre ») qui se sont tous vendus à plus de 100 000 exemplaires. Pas mal pour un chanteur pas franchement médiatisé et plutôt méconnu du grand public. Sa réputation, il se l’est surtout forgée en live. Plus nombreux, en effet, sont ceux qui l’ont vu sur scène qu’entendu à la radio. Notre homme est du style « bourlingueur » et ce « Triplex » en est l’illustration parfaite. Il sait, du reste, se glisser dans la peau de personnages aussi divers que variés.

C’est dans trois endroits différents qu’il a été enregistré, entre juin 1998 à Paris (à l’Européen) et juin dernier, toujours dans la capitale (La Cigale). Entre temps, il était allé se produire chez nos cousins québécois, au Cabaret de Montréal. Selon Fersen, c’est un véritable documentaire qui nous est proposé. Une ambiance acoustique ou intimiste dans laquelle le chanteur excelle. Cela lui permet de dépouiller son répertoire, de le réécrire, de le faire vivre. « Triplex », ce sont des moments de vie où corps et chansons sont en harmonie. Son public appréciera…


#Tags de cet article

Rejoindre la conversation

Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE