Voltage – Gilles Tessier a poussé Gérald Dahan à annoncer sa propre mort (audio)

488
488

Il y a des « buzz » nauséabonds et morbides dont on peut se demander de qui ils servent les intérêts. C’est ainsi que, le 23 octobre dernier, la radio parisienne Voltage, propriété de Sud Radio Groupe (ex Start), a annoncé sur son compte Twitter la mort de l’humoriste Gérald Dahan. Quelques jours plus tôt, ce dernier avait annoncé « par erreur » la mort de Sylvie Joly, avant de présenter ses excuses et d’expliquer qu’il avait « victime d’une mauvaise blague ». En début de semaine, l’émission « Tessier allume Paris » diffusée en soirée sur Voltage, revient sur cette affaire et Gérald Dahan se voit proposer en direct par l’animateur, Gilles Tessier, d’annoncer à son tour sa propre mort, « pour que tu vois ce que ça fait ».

Une blague de très mauvais goût que Gérald Dahan va accepter, poussé par l’animateur de Voltage. « J’ai besoin, Gérald, que tu dises : oui, j’accepte que Voltage annonce ma mort », lui lance Gilles Tessier en direct sur l’antenne. Après avoir obtenu l’accord de l’humoriste, Voltage poste ce message sur son compte Twitter : « Gérald Dahan est mort dans un accident de voiture ce soir. Choqué ! Un max de RT pour lui ». Bien entendu, la station omet de préciser qu’il s’agit d’un canular. Rapidement, l’information est repérée et relayée le 23 octobre au soir par un premier site Internet, « Exclusif People », puis reprise le lendemain sans plus de précautions par Jean-Marc Morandini, passé maître dans l’art de créer le « buzz » et qui se livre, sur son site Internet, à une leçon de morale surréaliste contre Voltage et Gérald Dahan.

Mais le « buzz » ne s’arrête pas là : quelques heures plus tard, Jean-Marc Morandini enfonce le clou et affirme avoir joint la direction de Voltage qui explique que « c’est à la demande de Gérald Dahan que l’information a été publiée ». Et Jean-Marc Morandini d’en conclure que cette fausse information a été publiée « pour faire plaisir à un imitateur et assurer son buzz ». Sauf que l’extrait audio ci-dessous prouve clairement le contraire, et que c’est bien Gilles Tessier, l’animateur de Voltage, qui a proposé à Gérald Dahan de monter ce canular sordide. Un détail que Jean-Marc Morandini s’est bien gardé de publier, préférant la version de la station parisienne. Déjà persona non grata dans l’émission people présentée par Jean-Marc Morandini sur NRJ12, Gérald Dahan a vivement dénoncé cet incroyable « buzz » autour de sa vraie-fausse mort. « Morandini et maintenant Voltage s’acharnent à déformer la réalité. Ça suffit. Merci », a-t-il écrit sur Twitter. Au final, les différents protagonistes, de Voltage à Jean-Marc Morandini en passant par Gérald Dahan et Gilles Tessier, ne sortent pas grandis de cette affaire et donnent un bien piètre image de leurs médias respectifs.

Volatge – Dahan et Tessier – 23/10/2012Voltage – Gilles Tessier et Gérald Dahan – 23/10/2012


#Tags de cet article
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE