Ze Regie – Les résultats d’audience en Alsace

178
178

Selon les résultats de l’enquête Médialocales sur la période septembre 2004 – avril 2005, les stations Europe 2, RFM et Top Music rassemblent plus de 108 000 auditeurs quotidiens à Strasbourg et 250 000 sur le départemement du Bas-Rhin. Ze Régie, qui assure la commercialisation de ces stations, estime qu’elle représente « l’offre radio départementale incontournable » et qu’elle s’impose « dans le groupe de tête des supports de communication presse et télévision de la région ». Concernant RFM, Ze Régie explique que la station s’impose comme la première station musicale adulte à Strasbourg, tout en poursuivant « une progression ininterrompue ». Avec une audience cumulée de 10.5%, RFM devance en effet Nostalgie d’une courte tête, créditée de 10.2% d’audience cumulée à Strasbourg. Sur l’agglomération strasbourgeoise, RFM est écoutée quotidiennement par près de 40 000 auditeurs.

Ze Regie souligne également les bons résultats d’Europe 2, qui s’impose comme la première station du département du Bas-Rhin, avec une audience cumulée de 15.6%. Néanmoins, la station enregistre un fort recul de plus de 4 points sur un an. Avec près de 140 000 auditeurs quotidiens, Europe 2 fait désormais jeu égal avec NRJ, cette dernière étant en tête sur le critère de la part d’audience avec 9.6% contre 6.8% pour Europe 2. A Strasbourg, NRJ domine largement la marché radiophonique avec une audience cumulée de 19.9%, contre 13.5% pour Europe 2, en recul de plus de 5 points sur un an. Ze Regie indique cependant qu’Europe 2 « conforte ses positions sur ses coeurs de cible ».

Enfin, Ze Regie souligne la position de 1ère station régionale indépendante occupée par Top Music. La station enregistre une forte progression de son audience cumulée à Colmar, qui s’établit désormais à 10.6%, contre 8.0% l’année dernière. Sur le Bas-Rhin, la station est en léger recul à 9.3%, ainsi que sur Strasbourg avec 10.8% d’audience cumulée contre 11.8% l’année dernière. Toutefois, Ze Regie annonce que Top Music entend s’imposer comme la première station, « toutes radios confondues » d’ici à trois ans sur le département du Bas-Rhin et sur l’agglomération strasbourgeoise.


#Tags de cet article
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE