Radio France – Jean-Luc Hees décide de rapatrier les envoyés spéciaux au Japon (vidéo)

387
387

Jean-Luc Hees, PDG de Radio France, a décidé de rapatrier la plupart des envoyés spéciaux de Radio France au Japon. Après qu’un violent tremblement de terre suivi d’un tsunami ait frappé le pays, faisant plusieurs milliers de morts et endommageant plusieurs centrales nucléaires, les envoyés spéciaux de France Info, France Inter et France Culture ont été rassemblés en début de matinée dans la région de Tokyo, avant d’être évacués à Osaka, dans le Sud du pays.

Alors que les spécialistes estiment qu’un risque de catastrophe nucléaire majeure pèse sur le pays, Jean-Luc Hees a indiqué qu’il est de sa responsabilité « de prendre en compte avant tout la sécurité de nos personnels, qu’ils soient journalistes que techniciens. On leur a laissé la totale liberté, mais il est tout-à-fait irrationnel, irraisonnable et moralement pas très correct d’imposer à des journalistes qui veulent faire leur métier ». Selon le PDG de Radio France, « il y a un moment où il faut prendre une décision. La décision est prise et je l’assume ». Trois journalistes et un technicien rejoindront Paris dès ce mercredi 16 mars, et ce « par mesure de précaution », a indiqué Radio France. En revanche, un reporter de France Culture a été envoyé « avec son accord » sur l’île d’Hokkaido, au nord de l’île d’Honshu où se trouve la centrale nucléaire de Fukushima.

France Info – Intervention de Jean-Luc Hees – 15/03/2011


#Tags de cet article
Optimization WordPress Plugins & Solutions by W3 EDGE